En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.

Les risques liés aux travaux en forêt

Mis à jour le 28/09/2017

L'hiver est une période propice à des activités de bûcheronnage pour la plupart des exploitants agricoles (bois de chauffage ou piquets de clôtures). Cette activité est indiscutablement une tâche à risques. De nombreux accidents chaque année nous le rappellent.

Les équipements de protection individuelle (EPI)


Pour votre sécurité, il convient de ne jamais partir travailler seul, de maîtriser les techniques de travail, d'avoir un outillage conforme, de porter une tenue adaptée.


Le choix d'un EPI et ses règles de port doivent résulter d'une analyse des risques et pas de l'application systématique d'une réglementation mal assimilée. Autrement dit « comprendre pourquoi a-t-on intérêt à porter des EPI ».

 

Retenons cinq familles d'équipement de protection individuelle :

  • les vêtements de protection
  • les bottes et chaussures de sécurité
  • les casques 
  • les protecteurs anti-bruit
  • les gants de protection
- Les vêtements anti-coupures protègent les membres en bloquant la chaîne en cas de contact accidentel.
- Les chaussures et bottes de sécurité protègent des glissades et des risques de coupure ou d'écrasement du bout du pied.
- Le casque protège à la fois la tête, les yeux, le visage, les oreilles et la nuque. - L'écran facial évite les projections de copeaux ou d'éclats de métal dans les yeux, ainsi que les piqûres et griffures du visage par les branches et les ronces.
- Les protections anti-bruit abaissent le niveau de bruit qui atteint les oreilles. Le niveau sonore moyen d'une tronçonneuse se situe entre 95 et 105 dB, or il y a danger si l'on est exposé par exemple à 96 dB pendant ½ heure ou 99 dB pendant ¼ d'heure.
- Les gants protègent contre les nombreuses petites blessures qui atteignent les mains. Les gants renforcés au niveau de la prise de poignée ou de la paume de la main, en amortissant les vibrations et réchauffant les doigts, contribuent à l'atténuation du phénomène des doigts blancs.


 

Contact

Le service Santé Sécurité au Travail MSA Bourgogne à votre écoute :
Côte d'Or et Yonne
03 80 63 23 50
Nièvre et Saône-et-Loire
03 85 39 51 89