En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.

Vaccination contre la grippe

Mis à jour le 16/11/2016

Communiqué du 14 novembre 2016.

Pour profiter de vos proches : vaccinez-vous !

 
Chaque hiver, la grippe touche plus de 2 millions de personnes en France. La vaccination permet de vous protéger contre cette maladie et de préserver vos proches. Tour d'horizon des bonnes raisons de se vacciner.


Se vacciner, c'est éviter de rester cloué au lit !
Vous avez prévu d'accueillir toute la famille pour les fêtes de fin d'année. Le menu est prêt, le réfrigérateur est rempli. Malheureusement, vous avez une invitée surprise : la grippe. Avec elle, vous risquez de passer les fêtes au lit et vos invités aussi. A la maison, voire même à l'hôpital : l'hiver dernier, plus de 1 000 cas de grippes sévères* ont fait l'objet d'une hospitalisation. Pour ne pas subir les conséquences de la grippe, une seule solution : la vaccination.

Se vacciner, c'est pouvoir s'adonner à vos activités préférées !
Avec vos amis, vous avez peut-être prévu de gagner l'un des lots proposés au concours de cartes de votre ville : quart de cochon, kilo de pommes, paniers garnis…. Mais vous avez attrapé la grippe. Avec elle, apparaissent des courbatures, des douleurs articulaires et maux de tête. Pas facile de se concentrer dans ces conditions. La grippe arrive le plus souvent brutalement et est accompagnée de frissons et d'une fièvre élevée, pouvant être supérieure à 39 degrés. Une fois contaminé, les symptômes disparaissent progressivement au bout de 5 à 10 jours. La fatigue peut persister plus longtemps. Trop tard pour le tournoi…

Se vacciner, c'est préserver la santé du petit dernier !
Le petit Théo est né cet été. Pour son premier hiver, il est au centre de toutes les attentions, peut-être un peu trop. En effet, la grippe est très contagieuse. Se vacciner, c'est éviter de la transmettre à vos proches : parents, enfants, petits-enfants, amis, voisins... Car parmi eux, certains peuvent être plus fragiles : les nourrissons de moins de 6 mois, les femmes enceintes, les personnes atteintes d'obésité ou d'une maladie respiratoire chronique. Pour eux, la grippe peut entraîner des complications sévères.


Vous protéger contre la grippe, c'est simple avec la MSA
La MSA mène de nombreuses actions
pour permettre à chacun d'être acteur de sa santé.
A ce titre, elle vous encourage à vous faire vacciner contre la grippe
avant le 31 janvier 2017.
Si vous avez 65 ans et plus ou si vous êtes atteints
d'une maladie respiratoire chronique,
la MSA prend en charge le vaccin.
Parlez-en à votre médecin traitant.
 
* source BEH Santé Publique France - 4 mai 2016